Caterpillar joue au « win-win »… sur le dos de la Sécu

Actualité du 26/08/2010.

Manifestement, les affaires redémarrent pour Caterpillar Gosselies. En deux mois, l’entreprise a engagé quelque 400 nouveaux travailleurs, et ceux-ci devraient être 600 le mois prochain.

Une bonne nouvelle, évidemment… sauf que sur les 400 personnes engagées, 150 le sont sur base du plan fédéral Activa – Win-win. Un plan « pour l’emploi » mis en avant par le gouvernement en pleine crise, et particulièrement favorable aux employeurs : c’est en effet l’Etat qui prend en charge une partie (très) significative du salaire payé au travailleur par l’entreprise.

Ivan del Percio, président de la délégation MWB-FGTB à Caterpillar, interrogé ce matin par la RTBF, a dénoncé cette utilisation d'aides publiques pour ces nouveaux engagements alors que l'entreprise réalise de plantureux bénéfices.

«On parle d'une aide de l'Etat pouvant aller jusqu'à 1.100 euros nets par mois. C'est-à-dire presque 90% du salaire net mensuel perçu par le travailleur !» Et ce alors que «Caterpillar fait des milliards d’euros de chiffre d'affaires et dégage des millions d’euros de bénéfices - ils en ont même fait pendant la crise, du bénéfice ! On ne comprend pas que des travailleurs viennent travailler chez Caterpillar tout en étant payés par notre sécurité sociale !»

Ecouter le journal RTBF de 8h : http://podaudio.rtbf.be/pod/ME_prem_info_0800.mp3