Elections du 7 juin: quels enjeux pour quelle société ?

Il est plus que jamais indispensable de changer les choses, de transformer cette société où le capital impose sa loi.

Edito de Nico Cué, 2/06/2009.

A l'heure où la crise financière frappe de plein fouet les travailleurs à coups de licenciements et de chômage économique à tout va, il est plus que jamais indispensable de changer les choses, de transformer cette société où le capital impose sa loi.

Dans un Etat où les politiques menées au niveau fédéral ne sont plus que compromis défendant les intérêts des riches, détricotant la sécurité sociale, appauvrissant les services publics, il est plus que jamais nécessaire de développer des outils au niveau des régions qui défendent réellement les intérêts des travailleurs.

Parce que nos réalités régionales doivent être entendues et prises en compte. Parce que c'est en renforçant l'emploi au niveau des régions que nous préserverons une sécurité sociale forte, intégrale et solidaire.

Le Plan Marshall en Wallonie et le Plan pour l'emploi à Bruxelles ont montré la voie à suivre. La crise nous frappe violemment, certes, mais la mise en oeuvre de ces politiques volontaristes redonne aux travailleurs wallons et bruxellois les leviers indispensables pour reprendre leur destin en main.

La MWB-FGTB demeure un contre pouvoir indépendant des partis politiques. Mais nous restons néanmoins convaincus que seuls des partis progressistes de gauche partageant nos valeurs, défendant la création d'emplois de qualité au niveau régional, renforçant les services publics et luttant pour une meilleure répartition des richesses, nous permettront de changer cette société.

Nous ne voulons plus de politiques libérales qui font payer la crise aux travailleurs alors qu'ils en sont les victimes. Nous ne voulons plus de cette droite qui s'enrichit sur le dos des travailleurs.

Nous voulons une autre société, solidaire, avec des valeurs profondément ancrées à gauche. Une société qui redonne au social sa juste valeur.

Nous aurons l'occasion au cours des derniers jours précédant les élections de vérifier encore quels sont les partis progressistes de gauche qui défendent le combat des travailleurs. Nous voulons des engagements fermes pour que la Wallonie et Bruxelles disposent demain des moyens pour renforcer cette solidarité en laquelle nous croyons.

Camarades, le 7 juin, mobilisons-nous contre cette droite libérale et recréons ensemble les bases pour une société plus juste et plus solidaire.

Nico Cué, Secrétaire Général de la MWB-FGTB.