FGTB Caterpillar : Militants jusqu’au bout !

FGTB Caterpillar : Militants jusqu’au bout !

Le 2 septembre 2016, Caterpillar provoquait un véritable séisme social en Belgique en annonçant la fermeture de son site de production de Gosselies. Ce sont près de 2200 travailleurs et toute une région qui ont dû faire face aux conséquences d’une décision dictée par la soif de profit d’actionnaires situés dans une tour dorée à l’autre bout de la planète.

24/05/2018

Dans ce climat, les travailleurs ont pu compter sur une délégation FGTB dévouée qui a assumé sur tous les fronts de longs mois de lutte.  

Tant dans les murs de l’entreprise, où elle maintenu sa cohésion au plus près des travailleurs pendant que l’encadrement et la direction répondaient  aux abonnés absents. Mais en amenant aussi la lutte jusque devant la commission et le Parlement européen en défendant des directives qui protègent enfin les travailleurs des fermetures et des restructurations financières.

Après de longs mois de négociations tendues et face à l’une des  multinationales les plus agressives, la délégation FGTB a pu arracher un accord social et favoriser la récupération des installations.

Une des priorités pour la FGTB a également été de négocier la mise en place d’une cellule de reconversion disposant de moyens conséquents. Depuis plus d’un an maintenant, les travailleurs sont donc accueillis à Châtelineau, La Louvière et Namur.

Malgré la fermeture et la fin de ses mandats dans l’entreprise,  la délégation continue à veiller, avec la même détermination et la même énergie, à ce que l’ensemble des travailleurs puissent disposer de mesures d’accompagnement négociées dans le cadre des conventions collectives et que chacun puisse voir ses droits respectés dans le cadre du plan social. Mais au-delà de l’accompagnement dans les cellules, la délégation réalise un travail remarquable pour accompagner les travailleurs dans toutes leurs démarches administratives et pour continuer à encadrer des travailleurs malades absents de l’entreprise depuis de nombreuses années.

Mais conformément à la ligne de conduite de la FGTB Caterpillar depuis maintenant près de 30 ans et au-delà des aspects statistiques dans la reconversion des travailleurs, la délégation n’a cessé depuis un an de continuer à défendre sa vision d’un syndicalisme de lutte, conscient et mobilisateur.

C’est donc avec un sens du militantisme rare qu’ils continuent à mobiliser l’ensemble des travailleurs accompagnés dans les cellules pour les actions menées par la FGTB. C’est dans ce cadre qu’un nombre assez impressionnant d’anciens travailleurs de Caterpillar étaient présents le 19 décembre et le 16 mai dans les rues de Bruxelles.

Mais la délégation ne s’arrêtera pas en si bon chemin. « Tout comme le militantisme ne s’arrêtait pas aux portes de l’usine, il ne s’arrête pas avec la fin du mandat syndical. Nous continuerons à militer, partout où nous sommes, pour défendre les valeurs de la FGTB » clament-ils tous en chœur.

La Fédération FGTB Hainaut-Namur est fière de compter parmi ses militants ces hommes et ces femmes qui n’hésitent pas à aller au front pour défendre les travailleurs. Ce sont ces hommes et ces femmes, capables d’un dévouement hors du commun, qui font la richesse de notre Fédération et de la FGTB. Cet engagement n’est d’ailleurs pas sans conséquence sur la vie familiale, leur carrière et la santé de nos militants.
 
Ils méritent notre plus grand respect et notre protection face à un patronat de plus en plus agressif contre leurs libertés d’agir. Nous devons continuer à leur donner l’espace de s’exprimer au sein de la FGTB et faire porter leur voix car ce sont eux qui font de la véritable force FGTB.

Ensemble on est plus fort !!