L’avocat de demain selon Koen Geens : pas en notre nom !

Actualité du 18/11/2017.

Dans un discours prononcé le 16 juin 2017, consacré à « L’avocat de demain », le ministre de la Justice a notamment annoncé qu’ « après l’élaboration d’un plan de politique qui précisera les lignes directrices d’une "Court of the future" », il a « l’intention de (…) présenter l’an prochain une vision d’avenir pour les professions juridiques ». Il a demandé à Me Patrick Hofströssler  et Me Patrick Henry de lui présenter un plan comportant des idées sur les thèmes suivants : l’accès à la profession, un droit disciplinaire et une organisation de la profession qui soient contemporains, la collaboration entre les avocats et les autres professions juridiques et des initiatives destinées à moderniser l’offre de services et à améliorer la prestation de services.

Selon Me Nicolas Alaimo, « il ne s'agit que de déréguler la profession pour permettre au capital de s'installer dans nos pratiques et de remplacer notre indépendance par de simples rapports de force économique ».  L’objectif étant clairement de pouvoir « concurrencer la finance ».  

Selon Me Nicola Alaimo, le véritable défi pour la profession d’avocat est de maintenir une haute exigence de défense des droits dans une société qui cherche au contraire à remplacer le droit par la concurrence économique entre les Etats.  

Face aux projets annoncés par le ministre, de « Court of the future » incluant une réforme  fondamentale de la profession d’avocat, et alertés par les lois déjà votées « à la hussarde » depuis deux ans, une pétition demande que les Barreaux organisent une véritable concertation avec l’ensemble des avocats sur l’avenir de cette profession et que ce soit l’Assemblée Générale d’Avocats.be, en concertation avec l’organe homologue au sein de l’OVB, qui formule des propositions concrètes au ministre de la Justice et non deux « conseillers du ministre » qui, quelles que soient leurs qualités professionnelles et leurs compétences, n’ont d’autre vocation que de s’exprimer en leur nom.  

Vous trouverez ci-dessous le lien vers la pétition : 

https://www.petitions24.net/lavocat_demain_not_in_my_name

ATTENTION :

Dans le champ « je suis avocat au barreau de », vous devez indiquer « néant » et dans la case suivante, vous devez indiquer « je ne suis pas avocat ».