Continuité des services dans le secteur ferroviaire, une attaque intersectorielle !

Actualité du 21/11/2017.

Communiqué de presse

Les Métallos wallons et bruxellois ont appris avec colère que la Chambre avait approuvé dans la nuit de jeudi à vendredi le projet de loi qui organise la continuité du service dans les chemins de fer en cas de grève. 

Il s’agit là, d’un nouveau passage en force du Gouvernement Michel De-Wever et d’une nouvelle attaque frontale contre les travailleuses et travailleurs, les organisations syndicales et leurs moyens d’action. 

Il s’agit également d’une nouvelle mesure à l’emporte-pièce inacceptable tant sur la forme que sur le fond.  Pas question pour nous de faire fi du mécontentement des travailleurs du secteur ferroviaire et qui porte, pour mémoire sur un volume colossal d’économies planifiées poussant le personnel à des contraintes au-delà du supportable, et impactant directement les usagers dans la qualité de leur transport public.  Pas question de le réduire au seul droit de se rendre au travail pour tous.  Pas question pour nous de porter atteinte au droit de grève.  Pas question de nous embarquer dans un débat catégorisant des travailleurs entre « essentiels » ou « non-essentiels ».

Pour les Métallos wallons et bruxellois, la position adoptée par la chambre dépasse de loin le secteur du rail.  Ils seront aux côtés de leurs camarades de la CGSP dans toutes les formes d’actions qu’ils entreprendront.

Le dossier est éminemment intersectoriel dès lors qu’il est une nouvelle tentative de détricotage des droits conquis par les travailleurs.

Se résigner et se taire ?  Jamais !

 

Contact Presse :  081 265 121