Opticable (Frameries) : Seule la lutte paie

Opticable (Frameries) : Seule la lutte paie

Après quelques années difficiles, Opticable retrouve un carnet de commandes plein et semble pouvoir affronter les prochaines années avec optimisme.

1/12/2017

L’entreprise est spécialisée dans la fabrication et l’assemblage de câbles à fibres optiques principalement destinés  aux opérateurs majeures de télécommunication. L’entreprise, qui occupe 150 personnes, est un maillon essentiel dans l’installation de la fibre en Belgique, puisque la quasi-totalité de la fibre installée provient des lignes de l’entité framerisoise.  

Les cibles de la production de l’entreprise sont principalement  actives sur le  marché européen même si des ouvertures vers les Etats-Unis ou l’Afrique du Nord commencent à apporter des commandes significatives.

Au sein de l’entreprise, la délégation FGTB réalise un travail remarquable. Après des élections sociales où elle a remporté plus de 95% des mandats disponible, la délégation a décidé de rapidement s’organiser pour répondre aux revendications des travailleurs.

C’est dans cette optique qu’ils ont récemment arraché un accord important afin d’améliorer les conditions de travail, le pouvoir d’achat des travailleurs et l’harmonisation de certaines primes.

Ils ont notamment pu augmenter la valeur faciale des chèques-repas et améliorer les assurances hospitalisation en vigueur au sein de l’entreprise.

Sur le plan qualitatif, ils ont également amené la direction à s’engager dans un processus de valorisation des fonctions en tenant compte des critères de polyvalence des travailleurs.

Pour obtenir ces importantes avancées, la délégation n’a pas ménagé ses efforts. Elle s’est organisée autour du Président de délégation, Eddy Tison, et a commencé à construire un rapport de force autour des revendications des travailleurs.

A l’issue d’interpellations constantes auprès de la direction, la délégation est passée à l’action. Après des mouvements de ralentissement des lignes menés par les travailleurs et devant l’absence de réaction de la direction, la délégation FGTB a déposé un préavis d’actions le 23 octobre.

Comme souvent, ce n’est à qu’à ce moment que la direction a enfin réagi aux revendications légitimes des travailleurs. La délégation FGTB a alors pu décrocher l’accord espéré et validé par les travailleurs de l’entreprise. N’en déplaise à ceux qui, restés au balcon, espéraient un échec pour sortir du bois.

Encore une preuve, s’il en fallait,  que lorsqu’ils peuvent compter sur une délégation FGTB forte et combative, les travailleurs  obtiennent de réelles avancées dans leur conditions de travail.

Mais la délégation ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, après ce combat au sein de l’entreprise, elle sera impliquée dans la lutte pour des pensions dignes menée au sein de la FGTB parce leur engagement pour les travailleurs se traduit aussi dans les actions interprofessionnelles.

Combattre Unis, c’est gagner Ensemble !