« Ensemble on est plus forts ! »

« Ensemble on est plus forts ! »

Suite à l’annonce de la perte d’un chantier important de l’entreprise Veolia, les travailleurs n’ont pas été abandonnés dans le processus de transfert d’une partie des activités, grâce à la présence de nos délégations syndicales de Veolia et d’Engie. Rencontre avec les représentants MWB-FGTB BRABANT.

16/03/2018

Veolia  est une multinationale française active dans le secteur des services énergétiques. En Belgique, elle occupe +/-1350 travailleurs. Parmi ses plus gros clients, on retrouve le Parlement européen. Engie Cofely est active dans le même secteur et  emploie 2000 travailleurs. L’entreprise fait partie de la multinationale Engie (ex. GDF SUEZ). Nous avons rencontré les deux représentants MWB-FGTB des deux entreprises, Pierre(Veolia) et Hamid (Engie). Ensemble, ils font le point sur la situation.

Veolia gère depuis 20 ans les infrastructures au niveau de l’eau et de l’énergie en tant que sous-traitant pour le donneur d’ordres qu’est le Parlement européen. Ce sont des contrats de 5 ans. Le Parlement européen est tenu de suivre les règles en matière d’octroi des marchés publics et d’appels d’offres. L’entreprise Veolia se prépare à la perte du contrat. La soumission concerne 3 zones qui risquent d’être perdues totalement ou partiellement, selon la direction.

Lors du conseil d’entreprise extraordinaire de septembre 2016, la direction de Veolia annonçait que les 152 travailleurs du Parlement européen recevront tous leurs préavis anticipativement au terme du contrat prévu le 31 décembre 2017.  Suite à cette annonce, les syndicats ont réagi avec la plus grande fermeté. « Nous avons empêché avec succès  l’envoi des recommandés de préavis anticipés planifié par la direction de Veolia en janvier 2017 », rappelle Pierre.  La suspension de tout licenciement était la condition préalable à toute négociation.

Après d’âpres négociations, un compromis a été trouvé pour éviter tout licenciement. Ce compromis repose principalement sur l’application de la Convention Collective du Travail 32bis. La  C.C.T. 32bis. a pour objectif de garantir le maintien des droits des travailleurs en cas de transfert d’activités. Elle prévoit notamment que :
•    Les conditions de travail conclues ou appliquées collectivement sont maintenues, hormis les régimes complémentaires de prévoyance sociale (assurance groupe, fonds de pension éventuel,…)
•    Si le cessionnaire (Engie Cofely) veut modifier les conditions de travail il faut une décision d’un commun accord dans une procédure de négociation collective entre lui et les représentants des travailleurs (si pas de négociations ou d’accord, maintien des anciennes conditions).

C’est en janvier 2018 que la décision définitive a été prise par le Parlement européen qui fait son choix. Le lot est saucissonné en 3 zones : une zone sera gérée par Engie et les 2 autres par Veolia. Nonante travailleurs de Veolia sont concernés par la perte de cette zone.
Au moment de la rédaction de cette carte blanche et de l’entretien avec Pierre et Hamid, il restait encore une douzaine de travailleurs (6 ouvriers et 6 employés), pour lesquels il n’y avait pas encore de réponse quant à leur avenir et qui ne sont pas concernés par la CCT 32bis. L’incertitude demeure pour ces cas-là, la balle est dans le camp de la direction. Mais la MWB-FGTB exige une solution pour tous les travailleurs.

   
La communication est un élément essentiel.  « La communication a bien fonctionné ici. Les rencontres entre délégations se sont soldées par des tracts », souligne Hamid. Les deux délégations ont décidé de communiquer conjointement en rédigeant des tracts pour informer les travailleurs. D’ailleurs,  il y a les coordonnées des délégations sur un de ceux-ci. L’enjeu de la circulation de l’information entre délégations est essentiel, surtout dans des entreprises de chantiers. Cette circulation d’information se fait dans l’intérêt de tous les travailleurs. De nombreux dossiers sont en cours. Les délégations MWB-FGTB de Veolia et d’Engie Cofely poursuivent leur combat pour défendre les droits de tous les travailleurs. Cette synergie est primordiale dans la lutte menée pour maintenir et garantir le droit des travailleurs. C’est unis que nous l’emporterons. Ensemble on est plus forts.

 Délégations  MWB-FGTB BRABANT de VEOLIA et ENGIE COFELY