Luik-Luxemburg

Fédération Liège-Luxembourg

Bijgewerkt: 06/03/2012.

L'édito : cliquez ici.

L'actualité provinciale : cliquez ici.

Pleinement inscrits dans la politique globale de la MWB, les métallos de Liège-Luxembourg ont historiquement été à la pointe de différents combats, et notamment la revendication fédéraliste, théorisée au milieu du vingtième siècle par le syndicaliste André Renard  (décédé en 1962), les matières du contrôle ouvrier ou encore les thèmes liés à la réduction du temps de travail.

Les métallos MWB de Liège-Luxembourg sont aussi des acteurs importants et incontournables dans l’ensemble des réflexions et orientations concrètes organisées autour du redéploiement de l’économie liégeoise.

Région de longue industrialisation, Liège a été frappée fortement par les crises des industries lourdes. Elle cherche aujourd’hui à s’adapter et à se rénover, et c’est dans ce contexte que les métallos peuvent jouer un rôle important en termes de dynamisation du tissu industriel.

Liège reste une région avec une forte implantation sidérurgique, tant dans les lignes à chaud que les lignes à froid. C’est essentiellement le groupe ArcelorMittal qui est actif dans la région, avec près de 4.000 emplois. La décision prise en 2003 de fermer l’ensemble de la phase liquide a été annulée par l’entreprise en 2008, à la suite d’un long combat dans lequel la FGTB a été aux premières loges.

A côté de l’industrie sidérurgique, Liège dispose aussi d’importantes entreprises mécaniques ou de constructions métalliques. Les plus connues sont Herstal SA (autrefois la FN, un des leaders mondial de l’armement léger), Techspace Aero (fournisseur de pièces pour les deux principaux fabricants de moteurs d’avion au monde), Magotteaux (billes de fonderie), CMI (ingénierie et maintenance métallurgique).

Mais à côté de cela existe un tissu d’entreprises de moyenne ou petite taille qui ont pu développer un savoir faire précis et occuper des créneaux pointus qui les placent quelquefois, dans leur secteur, parmi les leaders mondiaux du marché.

C’est que Liège s’appuie sur une tradition de compétences, un savoir faire ouvrier fruit d’une longue pratique et d’une constante transmission des métiers, des centres de recherche performants et une longue habitude de l’innovation industrielle.

Située à un très important carrefour de communication entre la France, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Luxembourg, Liège est aussi devenu un pôle logistique. Les métallos défendent les intérêts des travailleurs présents sur le site de l’aéroport régional, où l’enteprise phare est TNT, avec près de 1.800 emplois.

Les métallos Liège-Luxembourg, organisés en sept régionales, couvrent le territoire de l’ensemble des deux provinces, y compris la communauté germanophone. Leur président actuel est Francis Gomez.